Urgence et rendez-vous (450) 472-3744
La leptospirose
Maladie commune - La leptospirose

Qu’est-ce que la leptospirose?
La leptospirose est une maladie causée par une bactérie nommée leptospira interrogans. Cette bactérie peut survivre longtemps dans l’environnement extérieur lorsque les conditions sont favorables. Les leptospires survivent bien dans un environnement humide et chaud, particulièrement dans les eaux stagnantes. C’est pour cette raison que l’incidence de la maladie chez les chiens est plus élevée à la fin de l’été et à l’automne.

Les leptospires se retrouvent dans l’environnement suite à sa contamination par l’urine d’animaux sauvages. Plusieurs espèces d’animaux peuvent être une source de leptospires : le rat, la moufette, le raton laveur, la souris et plus rarement les vaches, les porcs et les chiens.

Comment mon chien peut-il contracter la leptospirose ?
Le chien s’infecte par contact direct ou par ingestion d’eau contaminée. Il faut particulièrement surveiller les zones d’eaux stagnantes qui peuvent être une source potentielle de leptospires. Il peut aussi s’infecter par contact direct ou indirect avec de l’urine infectée ou avec le sol, de la nourriture ou des objets contaminés (bols, jouets etc…).

Comment la leptospire peut-elle affecter mon chien ?
Une fois que le chien a ingéré la bactérie, celle-ci entre dans le sang et s’y multiplie rapidement. Elle peut alors rejoindre plusieurs organes dont les reins, le foie, la rate et, plus rarement, le système nerveux, les yeux et le tractus génital.

Quels sont les signes cliniques (symptômes)
que mon chien peut présenter ?
Les signes cliniques les plus fréquemment observés sont les suivants :
  • Vomissements
  • Fièvre
  • Faiblesse
  • Augmentation de la soif et de la quantité d’urine
  • Difficulté à se déplacer
Ces signes cliniques ne sont pas spécifiques à cette maladie. C'est pourquoi le vétérinaire devra procéder à des tests sur le chien afin de mieux préciser le diagnostic en cas de doute.

Comment peut-on diagnostiquer la leptospirose ?
Plusieurs tests seront nécessaires afin de bien évaluer la situation et identifier les problèmes qui peuvent être présents (insuffisance rénale, hépatique, problèmes de coagulation). Entre autres, des tests sanguins, des radiographies et une échographie abdominale peuvent aider à poser le diagnostic et identifier les organes atteints.

Le diagnostic final peut être fait en mesurant le taux d’anticorps (sérologie) contre la leptospire dans le sang. Malheureusement, le taux d’anticorps peut mettre 1-2 semaines avant de monter dans le sang, ce qui peut retarder le diagnostic final. Il n’est donc pas rare que l’on recommande le traitement avant même que le diagnostic soit posé. La leptospirose étant une maladie potentiellement fatale ou pouvant laisser de graves séquelles (rénales et hépatiques) si elle n’est pas traitée rapidement et agressivement, le vétérinaire ne prendra pas la chance d’attendre les résultats de la sérologie pour débuter le traitement.

Existe-t-il un traitement contre la leptospirose ?
La leptospirose peut être traitée efficacement si nous agissons tôt. Cela nécessite toujours une hospitalisation qui peut, dans certains cas, être prolongée (plusieurs jours).

Des antibiotiques intra-veineux sont nécessaires ainsi que des fluides intra-veineux afin de minimiser les séquelles aux reins. Si le chien est en insuffisance rénale au moment de son examen, d’autres traitements seront nécessaires pouvant quelques fois aller jusqu'à la dialyse.

Il est possible de guérir un chien atteint de leptospirose si le traitement est institué rapidement. Il est toutefois possible que le chien en garde des séquelles au niveau des reins ou du foie dans certains cas. Certains chiens peuvent également décéder au cours du traitement, malgré tous nos efforts, si les dommages rénaux ou hépatiques (foie) sont trop sévères au moment du diagnostic.

La leptospirose est donc une maladie qu’il faut prendre très au sérieux et traiter tôt et agressivement pour avoir le maximum de chances de survie.

Prévention et petite histoire de la vaccination
Heureusement, il existe depuis quelques années un vaccin contre la leptospirose. Le vaccin est efficace pour prévenir la maladie et doit être redonné annuellement car l’immunité dure tout juste 12 mois et pas plus.

Il existe plusieurs souches différentes de leptospira interrogans. Elles ont toutes leur nom propre. Elles sont de la même famille mais il existe de petites différences entre elles qui font que la présence d’anticorps contre une souche ne protègeront pas le chien s’il est infecté par une souche différente. Les principales souches impliquées dans les cas d’infection au Québec sont : Pomona, bratislava, autumnalis, grippothyphosa.

Les vaccins existants contiennent les souches les plus fréquemment retrouvées dans les cas d’infections cliniques chez le chien actuellement, mais il n’existe pas de vaccin pouvant protéger pour toutes les souches existantes de leptospira interrogans.

Il est donc possible qu’un chien vacciné puisse contracter la maladie s’il est infecté par une souche différente de celles qui se retrouvent dans le vaccin qu’il a reçu.

C’est d’ailleurs ce qui est arrivé à la fin des années 1990. A cette époque, on a vu réapparaître des cas de leptospirose causés par des souches ``nouvelles`` de leptospira interrogans contre lesquelles il n’existait pas de vaccin.

Dans les années 80, les vétérinaires vaccinaient couramment contre la leptospirose avec un vaccin contenant les souches icterohemorragiae et canicola. Parce que le vaccin causait plus fréquemment des réactions allergiques chez les chiens et parce que les cas de leptospirose se faisaient rarissimes, il a été décidé d’arrêter de vacciner contre cette maladie. La maladie a été bien contrôlée jusqu’à la fin des années 1990 où on a vu réapparaître de nouveaux cas de leptospirose causés, cette fois-ci par les souches pomona et gryppothyphosa principalement. C’est alors qu’a été mis au point le nouveau vaccin contenant ces deux ``nouvelles`` souches et que les vétérinaires ont recommencé à vacciner tous les chiens contre cette maladie.

La vaccination contre cette maladie est fortement recommandée pour tous les chiens qu’ils vivent en milieu urbain ou rural.

Zoonose
La leptospirose est une zoonose, c'est-à-dire une maladie qui se transmet entre les animaux et les humains. Pour mieux protéger ces derniers, les vétérinaires mettent beaucoup d'efforts afin de la prévenir chez les chiens.